Je vais vous présenter des poissons faciles à trouver, faciles à maintenir et ne présentant pas d'incompatibilité les uns avec les autres. Nous en avons toujours eu dans nos bacs, sans problème particulier.

DSCF4448

Ici, un rasbora. Ces petits poissons facilement reconnaissables à leur triangle noir, aiment vivre en bande. De 6 à 8 minimum me parait un bon nombre. Ils sont vifs mais pas remuants à l'excès. 

 

DSCF4423

 

Ici, au centre en haut un cardinalis. Il aime vivre en bande et met de la couleur dans le bac. A ne pas introduire avec des scalaires, qui risquent de s'en régaler.

En bas à gauche, un black molly. C'est un "bouffe-tout" plutôt placide, qui serait un mangeur d'algues. 

En bas au centre, un corydoras "élégant" (si si, c'est son nom !). Il se nourrit des restes de nourriture et est parfois un peu timide. Attention à ne pas le mettre dans un bac contenant du sable abrasif, ses barbillons n'y résisteraient pas.

En bas à droite, un danio rerio. Là aussi, il aime vivre avec quelques copains. Poisson rapide et sympa.

DSCF4420

 

Au centre, facilement reconnaissable avec sa grande rayure noire, un Epalzeo. C'est le mangeur d'algues que j'ai toujours dans mes bacs. Dans le 450 l, ils sont trois à se partager le travail. Même si le bac est très propre, ils parcourent les vallisneria et autres plantes mais se régalent de paillettes commes les copains. Je les soupçonne même de ne pas dédaigner les alevins mais... je ne les ai pas pris sur le fait. (je ne vais tout de même pas monter la garde la nuit !!!).

DSCF4410

 

Ici, un couple de xypho. Le mâle se reconnait à sa longue queue (on l'appelle aussi "porte-épée"). Compter un mâle pour 4 femelles et attention au surnombre. 

On peut bien évidemment mettre des guppy, là aussi un mâle pour 3 ou 4 femelles. Le seul ennui, c'est que ça se reproduit très bien, ces p'tites bêtes là et qu'il est facile de se laisser déborder. Ce qui ne risque pas d'arriver si dans le bac il y a des prédateurs en puissance (scalaires par exemple). Une autre méthode beaucoup plus simple : ne prendre que des mâles qui sont beaucoup plus jolis, c'est ma méthode dans le grand bac. Je garde les femelles avec un ou deux mâles dans un bac à part, ce qui me permet de contrôler le cheptel. 

! Pour mémoire :

- ne pas surpeupler le bac. 

- ne pas surnourrir. C'est souvent le type de problème qui va générer une pollution de l'eau du bac à terme. Mieux vaut moins que trop !

-les poissons peuvent tout à fait jeuner un ou deux jours, ils se précipitent à votre vue par habitude et peut-être par gourmandise.

En ce qui me concerne, je cherche souvent si des particuliers proposent des poissons de leur production. Je veille à deux choses :

- la propreté du bac sur les photos (j'évite les annonces visant à se débarrasser d'une population qui vit dans un bac non entretenu)

-discuter avec la personne qui vend. Il est facile de reconnaître le passionné, celui qui sait de quoi il parle. J'ai avec plaisir constaté que nous sommes de plus en plus de femmes à nous intéresser aux aquariums. J'ai donc acheté beaucoup de mes sujets à des passionnées et je m'en suis très bien trouvée. 

Pour les espèces qu'on trouve surtout en animalerie, je prends mon temps.

- je regarde l'état des bacs, la bonne forme des poissons. Il m'est arrivé de demander "ce poisson-ci et pas celui-là". 

Une fois rentrée at home, je mets la poche à tremper dans le bac pour équilibrer les températures. Perso, je l'ouvre et je la cale avec le couvercle pour qu'elle ne glisse pas. Au bout d'une petite demi-heure, je vais y verser un verre ou deux de l'eau du bac et j'attends encore un peu. Ensuite, munie d'une bassine et d'une épuisette pas trop petite, Je verse doucement le contenu de la poche à travers l'épuisette dans la bassine. J'ai donc récupéré les poissons sans difficulté. Il ne me reste plus qu'à mettre l'épuisette dans mon bac et à laisser les poissons en sortir gentiment.

Je surveille bien leur cmportement, pendant quelques jours je compterai même les nouveaux arrivants - un poisson mort ne flotte pas forcément mais son cadavre est une source toxique certaine. 

Je donne un peu à manger dans la foulée et je regarde le comportement des nouveaux.